Préservez-vous du burn-out au travail

Préservez-vous du burn-out au travail

Le burn-out au travail : comment vous préserver ?

En France, 34 % des salariés français seraient en burn-out soit plus de 2,5 millions de personnes selon une enquête de l’Observatoire de la responsabilité sociétale des entreprises (ORSE). Ces chiffres reflètent une réalité de plus en plus préoccupante. « Je ne veux plus travailler », « je suis épuisé », « j’en ai marre du boulot », peut-être avez-vous déjà entendu un proche tenir ces propos. Ou bien vous-mêmes, vous vous plaignez de conditions de travail difficiles… Gare à l’épuisement professionnel qui vous guette ! Le burn-out : comment s’en préserver ? Libère ton flow vous présente les causes et les moyens de l’éviter.

Facteurs et causes du burn-out professionnel

Qu’est-ce que le burn-out ?

L’Organisation Mondiale de la Santé, définit le burn-out, autre nom de l’épuisement professionnel, comme un état de fatigue intense, qui mène à une perte de contrôle et à l’incapacité de produire des résultats concrets dans la sphère professionnelle. Les personnes touchées par ce syndrome souffrent d’épuisement physique, mental et émotionnel. Elles peuvent manifester divers symptômes : un sentiment de vide, une attitude distante et négative face au travail et envers les collègues, un désinvestissement, des sautes d’humeur, des douleurs et des pathologies diverses, etc.

Le burn-out professionnel est dû à plusieurs facteurs
Le burnout au travail s’explique par plusieurs facteurs. Image libre de droits

Comment le burn-out survient-il ?

Il se développe généralement à la suite d’une exposition prolongée au stress lié au travail.

Les causes diffèrent d’une personne à l’autre. Voici les principales.

Une surcharge de travail

Quand on est submergé de travail, qu’on a des délais serrés, on subit une pression excessive qui peut mener au burn-out. Autrement dit, vous courez après le temps pour être productif. Vous faites souvent des heures supplémentaires et travaillez les week-ends pour respecter les échéances. Malgré vos efforts, la liste des tâches continue de s’allonger, et vous êtes constamment en état de stress et de fatigue.

La surcharge de travail mène au burn-out.
Une pression excessive vous mène au burn-out. crédit photo : Pixabay

Le surengagement

Le burn-out concerne souvent les individus les plus investis, ceux qui accordent beaucoup d’importance à leur métier. Vous êtes un enseignant perfectionniste ou passionné ? Vous consacrez donc la majeure partie de votre temps à la préparation de vos cours et à l’encadrement de vos élèves. Vous sacrifiez peut-être votre vie personnelle pour atteindre l’excellence dans votre travail au détriment de votre santé et de votre bien-être.

Un déséquilibre entre les contraintes du travail et les ressources pour y faire face.

Concrètement, on ne vous donne pas les moyens de mener à bien vos missions. L’hôpital public, par exemple, fait face à un manque criant de personnel et de matériel médical. Les infirmier.ère.s sont souvent obligé.e.s de s’occuper de plus de patients qu’ils ne le devraient, sans l’aide nécessaire. Ils puisent dans leurs ressources d’énergie.

La difficulté à concilier travail et vie personnelle

Quand les exigences professionnelles prennent le pas sur la vie privée au détriment de notre bien-être et de nos relations personnelles, le risque de burn-out augmente. C’est le cas dans les grandes entreprises. Un manager passe tellement de temps au bureau et en déplacements qu’il en vient à négliger sa famille et ses amis. Une autre circonstance peut vous fragiliser : vous vivez une situation difficile à la maison — séparation, maladie d’un proche, difficultés financières, etc. — et vous n’avez pas d’aide.

L’absence de gratification

Un manque de soutien et de reconnaissance de la part des supérieurs hiérarchiques, des collègues ou de la direction de l’entreprise accroît le risque. Ce facteur entame l’estime de soi et la motivation.

Un environnement de travail toxique

Vous travaillez sous tension ? C’est peut-être dû à une mauvaise ambiance : rivalités entre collègues, critiques constantes de la direction, objectifs irréalistes, etc. Un environnement dysfonctionnel se caractérise par des conflits interpersonnels, une communication inefficace ou des politiques injustes.

⇒ Pour en savoir plus sur les relations toxiques, lisez cet article.

Un environnement de travail toxique contribue au burn-out
Une mauvaise ambiance au travail peut être à l’origine du burn-out. Crédit photo : Pexels

Qui est concerné ?

Le burn-out frappe tout le monde, quel que soit le secteur d’activité ou le niveau hiérarchique. Toutefois, les enquêtes montrent que certaines professions sont plus exposées :

  • les personnels soignants/médecins,
  • les professions libérales,
  • les enseignants,
  • les travailleurs sociaux,
  • les cadres,
  • les agents de la fonction publique.

Avec la pandémie de COVID-19, les chiffres de l’épuisement professionnel ont augmenté. Raison de plus pour se pencher sérieusement sur la question et mobiliser des ressources pour ne pas en être victime. Une fois la détresse psychologique installée en raison du surmenage, le chemin à parcourir pour retrouver un équilibre prend du temps. C’est pourquoi Libère ton flow vous prodigue des conseils destinés à vous ménager avant d’en arriver au burn-out professionnel.

Les conditions de travail des enseignants les exposent au burn-out.
Plusieurs professions, dont les enseignants, sont davantage exposées au burn-out. Crédit Photo : Pexels

Burn-out au travail : les bonnes habitudes à prendre pour vous préserver

Pour ne pas en arriver au surmenage, nous vous conseillons d’adopter des routines saines qui vous prémunissent contre le stress. Appliquer ces conseils vous préserve.

1. Écoutez votre corps et vos émotions

Apprenez à reconnaître les signaux d’alerte que votre corps et votre esprit vous envoient. Pour éviter les émotions désagréables, on a tendance à se couper de son ressenti. Or, s’accorder du temps pour revenir à soi fait partie des gestes d’une hygiène émotionnelle à pratiquer au quotidien. Si vous vous sentez constamment fatigué, irritable ou démotivé, n’hésitez pas à prendre du recul et à revoir votre rythme de travail.

⇒ Créez un espace d’accueil et d’écoute de vos émotions avec le programme Fais de tes émotions une force.

2. Fixez des limites claires

Osez dire non lorsque vous vous sentez submergé de tâches. Ainsi, vous respectez vos besoins : votre santé est infiniment plus précieuse que les impératifs professionnels. Sachez définir vos priorités et vous assurer que vous ne vous surchargez pas de travail.

3. Prenez du temps pour vous

Faites des pauses autant de fois qu’il est nécessaire et réservez-vous des moments de détente et de plaisir en dehors du travail. Pratiquez un sport ou une activité qui vous passionne, passez du temps avec vos proches. Ces moments de recharge constituent un véritable palliatif pour votre bien-être global.

Faire des pauses au travail vous préserve du burn-out
Faites des pauses au travail. Crédit photo : Pexels

4. Cultivez des relations positives

Entourez-vous de collègues et de gens qui vous remontent et vous encouragent. Un réseau de soutien solide peut vous aider à faire face aux difficultés et à vous sentir moins isolé.

5. Demandez de l’aide si nécessaire

Si vous vous sentez dépassé par le stress et la pression au travail, tournez-vous vers les personnes aptes à vous écouter. Votre supérieur hiérarchique, un collègue de confiance ou un professionnel spécialisé dans l’accompagnement thérapeutique et énergétique. Ils pourront vous apporter des outils et des conseils adaptés à votre situation.

Contactez-moi pour un accompagnement individuel.

6. Pratiquez des techniques de gestion du stress

Explorez différentes pratiques telles que la méditation, la respiration profonde, le yoga, la relaxation musculaire ou toute autre activité qui vous aide à vous détendre et à vous recentrer.

La relaxation musculaire vous préserve du burn-out.
Les techniques de gestion du stress vous préservent du burn-out. Crédit photo : Rachel Sartre

Selon une étude de l’institut de sondage OpinionWay, 1 personne sur 4 fait une rechute après un premier burn-out. Les activités centrées sur le corps, le sport, réduisent ce risque. Restez à l’écoute de vos sensations pour prendre soin de votre santé mentale.

Le programme « Être bien dans son corps » : des solutions concrètes pour ne pas vous épuiser au travail

Votre passeport pour embrasser le bien-être au quotidien

« Libère ton flow » dévoile des stratégies éprouvées, fruit de mon parcours enrichi par des années de formation et une expérience personnelle transformatrice. Ce programme, Être bien dans son corps, conçu pour vous et déployé sur plusieurs séances, est votre allié pour :

  • cultiver l’art de l’écoute intérieure ;
  • révolutionner votre univers émotionnel ;
  • alléger votre esprit pour une guérison profonde.

Face aux défis psychosociaux du monde professionnel et au spectre du stress, « Être bien dans son corps » vous propose une réconciliation avec votre être au travers d’une démarche incarnée. Dès notre première rencontre, je vous invite à redécouvrir la richesse de vos sensations grâce à la sophrologie. Par des exercices de relaxation, vous éduquez votre cerveau à saisir chaque sensation et, ensemble, nous donnons du sens à vos ressentis à travers une cartographie précise de vos états intérieurs.

Apprenez à dialoguer avec votre corps par la relaxation

Dans la suite de notre voyage, nous explorerons ensemble des principes transformatifs. Grâce à une connaissance approfondie du système nerveux enrichie par ma pratique du yoga, je vous initie à des techniques de respiration, de posture et à des exercices énergétiques qui marqueront le début d’une transformation durable. Avec ces outils, vous apprendrez à ritualiser et personnaliser votre démarche pour une autonomie complète. Cette rééducation de votre système neuro-émotionnel instaurera des routines salvatrices, formant un bouclier contre l’épuisement professionnel.

⇒ N’attendez plus ! Consultez les témoignages éloquents et le livre d’or. Que ce soit en présentiel ou à distance, ce programme est la clé qui vous ouvrira les portes d’un bien-être durable.

Le programme Être bien dans son corps aide à se préserver du burn-out.
Je vous apprends des technique de relaxation. Crédit photo : Rachel Sartre

Échapper au burn-out professionnel, c’est possible à condition de rester à l’écoute de soi. En adoptant une approche empathique envers vous-même, en fixant des limites claires et en demandant de l’aide si nécessaire, vous réduisez les effets nuisibles du stress sur votre santé. Alors, n’attendez pas d’être à l’arrêt, prenez dès maintenant de bonnes habitudes !

https://www.assemblee-nationale.fr/14/pdf/rap-info/i4487.pdf

https://travail-emploi.gouv.fr/IMG/pdf/Exe_Burnout_21-05-2015_version_internet.pdf

https://www.has-sante.fr/upload/docs/application/pdf/2017-05/dir56/rapport_elaboration_burnout.pdf

Tu veux en savoir plus sur l'Ékiflow

Contacte moi !

Laisser un commentaire

Vous pourriez aussi aimer

être heureux grâce à la spiritualité
La spiritualité pour être heureux

Être heureux grâce à la spiritualité Que sommes-nous venus faire sur cette Terre ? Cette question interroge la dimension spirituelle de notre être. Perdus dans le flot de nos émotions et